A 38 ans Alex Monteiro nous raconte, entre autres, ce qu’il fait pour rester jeune et pourquoi ça ne marche pas trop. Il a peur des somnambules (et donc de son fils), des araignées et de certains tatouages. De manière nonchalante et angoissée (c’est possible), ce luso-luxembourgeois (oui oui) nous parle de lui, mais en français.

Le spectacle a été mis en scène par Josselin Dailly et produit par le centre culturel régional Aalt Stadhaus, de Differdange.

Acheter sur France Billet Acheter sur Ticketmaster