Enfants déracinés, enfants fuyant la guerre, enfants quittant leur terre natale pour suivre leurs parents vers des contrées meilleures. Enfants qui doivent se reconstruire, enfants d’une autre langue qui doivent s’approprier la nôtre.

Sur la base d’extraits littéraires, mais surtout  à partir de la collecte de paroles d’enfants nouveaux venus ou non à Maizières, le Théâtre Dest mettra en lumière le témoignage de ces vies qui se reconstruisent.

« Ce sont des étrangers mais nos frères pourtant… » Aragon