« Oh ! L’amour d’une mère ! Amour que nul n’oublie… » écrivait Hugo.

Mais d’autres auteurs ont aussi écrit sur les mères toxiques, indignes, violentes, névrosées…

Une petite heure de lecture musicale pour une fête des mères un peu différente que d’ordinaire.